View : 77 Download: 0

LES DIFFERENCES RELIGIEUSE ENTRE ANDRE GIDE ET PAUL CLAUDEL

Title
LES DIFFERENCES RELIGIEUSE ENTRE ANDRE GIDE ET PAUL CLAUDEL
Authors
서정순
Issue Date
1965
Department/Major
대학원 불어불문학과
Publisher
이화여자대학교 대학원
Degree
Master
Abstract
Entre Claudel et Gide la lutte est euvert. Mais cette lengue lutte spirituelle a pour cause leur amitie'. Claudel aime Gide vraiment et Gide respecte Claudel prefonde'ment. Ils s'est lie' de l'amitie' l'un a` l'autre. Claudel est plus since`re dans leur correspondance. Le rendant compte de l'inquie'tude de Gide, claudel de temps en temps l'encourage l'attaque et console tour a` tour. Il n'est pas satisfait de son corresondant. Dans la plupart des cas c'e'tait Claudel qui re'pondait le plus ride'lement. Il ecrit sans attendre re'ponse de Gide qui lui ecreit "n" imitez pas mon silence." Ou` va-t-il? C'e'tait la question que nourri d'Evangile et entoure' d'amis catholiques, mais il n'arrive pas a` la paix jusque toutes dernie`res anne's de sa vie. "Il est curieux que, chez les trois artistes convertis que j'ai connus le mieux, Ghe'on, Claudel encouragement a` l'orgueil. La communion les infatue." Mais il parait que gide ignore le chemin qui me^me a` la foi. Comme le re'sultat d'une fausse interpe'tation de l'Evangile son itine'raire spirituel semble se produire une contorsion. Dans la tentative amoureuse il dit que "notre but unique c'est Dieu" mais d'un autre co^te' "No souhaite pas trouver Dieu, ailleurs que partout." Il ne pouvait se de'liverer de l'inquie'tude et durant toute sa vie il a e'te' influence par la morale prohibitive du puritanisme qui n'apporte qu'un asce'tisme de'mesure'. Claudel refuse la dure conception de la re'action chre'tienne des janse'nistes et il n'y a pas de sacrifice de vive force, et il n'he'site pas d'appliquer la volupte' au divin. Gide a conforme' en lui, la Ferveur, la sincerite' et la loyaute' absolu en sa doctrine essences qui l'accopagneut jusqu'a` sa mort. D'un autre ce'te' Claudel a affirme' en lui la Nature, l'Humanite' et la Divinite' comme ses essences propres. Est-ce qu'il sera cruel de demanuder questionner a` Gide qui n'a gue'ri la foi absolu, ou` il trouve'-t-il la paixe' En guise de conclusion de leur longue lutte et leur correespondance, Gide e'crit dans son journal. "Devant Claudel je n'ai sentiment que de mes manques; il me domine; il me surplombe; il a plus de base et de surface, plus de sante', d'argent, de ge'nie, de puissance; d'enfants, de foi, etc... que moi. Je ne songe qu'a` filer doux." l
Fulltext
Show the fulltext
Appears in Collections:
일반대학원 > 불어불문학과 > Theses_Master
Files in This Item:
There are no files associated with this item.
Export
RIS (EndNote)
XLS (Excel)
XML


qrcode

Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

BROWSE